Formations APOGEE

936,00 EUR

Selon les derniers travaux du Groupe des Directeurs Financiers d'APOGEE, les seuls coûts de gestion des organismes représentent environ 1.000 euros par logement et par an et 17 % des loyers.

Mais ils sont très variables d'un organisme à un autre: entre 600 euros et 1.300 euros par logement et par an; et entre 12 et 24 % des loyers. Pour la maîtrise d'ouvrage et la réhabilitation, les ratios sont également très variables.

Pour tout organisme, la maîtrise de ses coûts internes est indispensable, tout en conservant le niveau de service offert, et en tenant compte, bien sûr, des caractéristiques spécifiques à chaque organisme: localisation, type de patrimoine par exemple.

Pour cela, des leviers existent, en matière d'organisation, de maîtrise des différents postes de dépenses, d'utilisation optimale des systèmes d'information, et de maîtrise des «frais généraux».

Il faut donc savoir identifier les coûts, procéder à des analyses comparatives et à des benchmarks, mettre en évidence les écarts significatifs, les analyser et rechercher les causes possibles; ceci pour permettre la recherche des axes de progrès et passer ensuite à l'étape de leur mise en œuvre. 

 

 

 

Intervenant : Michel Jouvent, Délégué Général d'APOGEE, MRICS, avec la participation de Christian Harcouët, Président de groupe des Directeurs Financiers d'APOGEE.

Prix adhérent : 696,00 TTC  (TVA : 20,00 %)
Prix membre Fédération des ESH, Fédération des EPL, FNAIM, FPI, UNIS, UNPI, USH : 816,00 TTC (TVA : 20,00 %)

936,00 EUR

Les lois Grenelle de 2009 et 2010 imposent d'améliorer la performance énergétique des bâtiments existants : diminution des consommations d'énergie, diminution des émissions de gaz à effet de serre, amélioration du confort thermique.

Plus récemment, le plan de rénovation énergétique, annoncé le 21 mars dernier par le Président de la République, prévoit notamment la rénovation de 500.000 logements par an d'ici à 2017 :

- 380.000 logements privés rénovés par an, dont 50.000 logements d'occupants en situation de précarité,

- 120.000 logements sociaux par an à partir de 2015.

Les travaux nécessaires sont souvent importants: par exemple de l'ordre de 15.000 à 20.000 euros par logement -voire plus dans certains cas-, hors autres travaux de réhabilitation.

Dans le secteur du logement social, les organismes les plus avisés ont mis en place des plans stratégiques énergétiques (PSE), qui dressent, après une analyse approfondie, la feuille de route que ces organismes doivent suivre pour mener à bien leur politique ambitieuse, et nécessaire, de rénovation énergétique de leur patrimoine.

Ce séminaire présente la méthodologie à mettre en œuvre pour élaborer et mettre en œuvre un plan stratégique énergétique (PSE) dans le logement, en tenant compte des objectifs poursuivis, mais aussi des contraintes auxquelles doivent faire face les organismes, notamment en matière de financement.

Est en particulier évoquée la méthode par simulation, qui permet d'étudier, soit au niveau d'une famille patrimoniale, soit à l'échelle d'un patrimoine tout entier, le lien entre les montants investis et les économies d'énergie obtenus, et d'optimiser l'allocation de financements, dans le cadre de la limite soutenable par l'organisme.

Les répercussions en termes de charges et de quittance globale du locataire doivent également être étudiées soigneusement.

La mise en mouvement de l'organisme dans ses différentes composantes et également dans ses relations avec les autres parties prenantes est également importante ; un point particulier est fait sur l'organisation et sur les méthodes voire les documents à mettre en place.

Enfin, la mise en œuvre du PSE doit faire l'objet d'un suivi attentif, et la mise au point d'un tableau de bord de suivi dédié au PSE est indispensable.

L'élargissement du plan aux autres aspects environnementaux et sanitaires est également évoquée.

Une étude de cas permet d'examiner la mise en œuvre concrète dans le cadre d'un organisme.

 

 

 

 

 

 

Intervenant : Michel Jouvent, Délégué Général d'APOGEE, MRICS.

Prix adhérent : 696,00 TTC  (TVA : 20,00 %)
Prix membre Fédération des ESH, Fédération des EPL, FNAIM, FPI, UNIS, UNPI, USH : 816,00 TTC (TVA : 20,00 %)

444,00 EUR

La formation s'adresse aux directions informatiques et fonctionnelles de sociétés immobilières qui ont en perspective la mise en place de solutions de dématérialisation des documents dans leur organisation. Elle leur permettra d'avoir en visibilité les jalons de mise en œuvre, les prérequis et le mode opératoire pour faciliter le démarrage et la réussite du projet.

Jean Marie Bertin, directeur d'Astrimmo, le GIE informatique du Groupe Astria Immobilier, interviendra en deuxième partie de matinée pour un retour d'expérience sur la mise en œuvre de ce type de projets dans une société immobilière.

 

Intervenants :
- Youcef Aberkane, Responsable des services, Groupe T2i - Immobilier
- Jean-Marie Bertin, Directeur d'Astrimmo, le GIE informatique du Groupe Astria Immobilier

Prix adhérent : 324,00 TTC  (TVA : 20,00 %)
Prix membre Fédération des ESH, Fédération des EPL, FNAIM, FPI, UNIS, UNPI, USH : 384,00 TTC (TVA : 20,00 %)

936,00 EUR

Qu’il s’agisse de bâtiments publics ou privés, de logements ou d’immeubles tertiaires,d’équipements publics, les travaux d’amélioration de la performance énergétique nécessaires sont souvent importants et celui qui souhaite investir dans ces travaux et/ou dans des services d’efficacité énergétique, a besoin, pour prendre sa décision, d’avoir des certitudes sur la réalité des économies de consommations qu’il obtiendra à échéance. Cette garantie est également souhaitée par les utilisateurs, aussi bien dans le logement que dans le tertiaire : elle permet de garantir des économies de consommations et de charges, et le niveau de confort prévu.

 

 

Ceci est d’autant plus souhaité que les maîtres d’ouvrage constatent fréquemment des écarts entre les consommations annoncées par les équipes de conception et la réalité du bâtiment en fonctionnement, ce qui est un sérieux handicap si l’on recherche un tiers financeur ou un tiers investisseur qui compte bien se rémunérer au moins partiellement sur les économies d’énergie générées par l’investissement.

D’où la notion de garantie contractuelle de performance énergétique, qui a été définie dans le rapport du 5 avril 2012, établi dans la cadre du Plan Bâtiment Durable.

Cette formation d’une journée a pour objectif de donner, aux maîtres d’ouvrage et à leurs partenaires, les moyens de réaliser des projets avec garantie de résultats énergétiques. Elle décrit les outils et méthodes techniques, juridiques, économiques et financières, assurantielles et organisationnelles nécessaires. Elle concerne principalement l’existant,mais également le neuf.

 


Intervenant : Michel Jouvent, Délégué Général d'APOGEE, MRICS.
Prix adhérent : 696,00 TTC  (TVA : 20,00 %)
Prix membre : Fédération des ESH, Fédération des EPL, FNAIM, FPI, UNIS, UNPI, USH : 816,00 TTC (TVA : 20,00 %)

936,00 EUR
EN PARTENARIAT AVEC LE CABINET MICHEL HUET - BELLENGER BLANDIN

 

Bon nombre de formations professionnelles juridiques s’adressent aux seuls membres d’un même corps de métier et consistent à développer la pratique des contrats types de leurs fédérations professionnelles.
L’originalité de cette formation est de convier, pour la divulguer et pour l’écouter, des spécialistes de l’ingénierie juridique ayant la capacité d’anticiper demandes et besoins, d’accompagner tout au long des chantiers à l’international les différents groupes en apportant les réseaux (AFEX et UIA ou ceux développés dans le cadre de partenariats groupés).

Il s’agit d’imaginer les concepts opérationnels efficaces pour répondre au développement et au suivi d’une opération.


Principaux intervenants : Michel Huet, Amélie Blandin, Anne-Marie Bellanger, Max Castro 

  

Prix adhérent : 696,00 € TTC (TVA : 20,00 %) 
Prix membre Fédération des ESH, Fédération des EPL, FNAIM, FPI, UNIS, UNPI, USH : 816,00 € TTC (TVA : 20,00 %)

936,00 EUR

La rénovation énergétique des 650.000 copropriétés de France, qui totalisent plus de 8 millions de logements, est un enjeu économique, social, et environnemental majeur. Aujourd'hui, l'appareillage réglementaire est considéré comme complet, et il est possible de s'engager résolument dans un plan d'actions efficace.

De nombreuses difficultés sont certes répertoriées par les acteurs, mais des cas concrets montrent que c'est non seulement envisageable, mais possible.

Cette formation d'une journée, qui s'adresse aux syndics de copropriété et à leurs partenaires (bureaux d'études, architectes, ingénieurs-conseils, experts et conseils, AMO, entreprises, etc.) se veut complète, concrète et à jour. L'un des axes forts de la formation concerne l'argumentaire propre à sensibiliser et si possible à convaincre les copropriétaires et les conseils syndicaux de s'engager dans un tel plan d'actions. Un autre axe fort est la mise en évidence des acteurs, aides et appuis locaux.

Un «SAV formation par Internet » permettra aux participants d'être tenu informés des dernières évolutions et d'échanger sur les questions d'intérêt commun.

Cette formation est soutenue par l'ADEME et par les partenaires privés suivants :
ACCEO, ASCAUDIT Energie, Bati-Rénov, Cerqual, Compagnie des Architecteurs, Demathieu et Bard, EDF, GrDF, ISTA, Promotelec Services, Verspieren. Cette formation a été conçue en liaison avec la Plan Bâtiment Durable.


CALENDRIER DES SESSIONS INTERENTREPRISES sur simple demande


Intervenants
:
Michel Zulberty, Président d'APOGEE,
Michel Jouvent, Délégué Général d'APOGEE, MRICS,
Hervé Lasseigne, Président de Ascaudit Groupe.

Prix adhérent : 696,00 TTC  (TVA : 20,00 %)
Prix membre Fédération des ESH, Fédération des EPL, FNAIM, FPI, UNIS, UNPI, USH : 816,00 TTC (TVA : 20,00 %)